Naples : La mafieuse

Naples

Naples, la bonne surprise

En général, les gens trouvent que cette ville est sale et délabrée, que les gens sont bruyants et que les rues sont étroites… Tout cela est vrai. Mais Naples est avant tout une ville unique et pleine de charmes.

L’avantage de ne pas visiter la capitale d’un pays, c’est que les prix sont beaucoup moins chers. A l’aéroport, nous prenons un bus qui nous amène dans le centre-ville. Nous commençons notre week-end sur la place centrale, là où se situe la gare. Des dizaines d’hommes vendent librement sous le manteau des articles de contrefaçon. Dans les rues, les voitures roulent à toute vitesse et ne font pas attention aux piétons. Aux premiers abords, cette ville est folle !

anciennes rues de Naples

Nous débutons notre visite de Naples par une promenade dans les ruelles. Nous tombons sur un marché. Du poisson frais et des poulpes qui se promènent dans des aquariums de fortune. Des fruits, des légumes, et des gens qui hurlent : un marché vivant et pittoresque. Les prix sont divisés par deux par rapport à la France et ça fait un bien fou de ne pas être dans une foule de touristes.

Nous décidons de manger dans un petit restaurant fréquenté par les locaux. La carte est en italien, le patron crie sur tout le monde, et il y a des pates en entrée et en plat. Nous goutons la mozzarella di Buffala (malgré sa mauvaise réputation), elle est excellente !

marché Naples

mozzarella restaurant Naples

Pompéi, l’incontournable

Le lendemain, nous allons à Pompéi, le site archéologique situé en dehors de Naples. Nous prenons un train de banlieue. Non loin, le Vésuve veille sur le site. Pompéi est immense : ce n’est pas seulement quelques maisons ensevelies mais vraiment toute une grande ville. Dans les demeures, figées dans le temps, nous découvrons les magnifiques mosaïques de l’époque.

Une chose nous a cependant déçus. Au plein milieu de cette ville antique il y a un restaurant touristique. Cela dénature vraiment les lieux. De plus, l’entretien des villas est loin d’être parfait : les panneaux, les barrières… tout semble partir en fumée. Quel dommage.

Mosaïques Pompei Naples

IMG_3666

Et cela est valable pour beaucoup de lieux touristiques à Naples. Par exemple, nous voulons visiter l’immense musée archéologique national de Naples, mais la moitié des salles sont fermées pour cause de manque de personnel.

IMG_3910

IMG_3918

 

Les richesses enfouies

Nous décidons ensuite de visiter le vieux théâtre gréco-romain retrouvé sous Naples. Le guide nous apprend que Neron lui-même y présentait des récitals. Mais nous sommes une nouvelle fois étonnés de voir que seule une toute petite partie est visible. En effet, étant donné qu’il y a des habitations au-dessus, les autorités n’ont ni les moyens, ni l’envie d’entreprendre les fouilles qui permettrait de découvrir un lieu archéologique pourtant exceptionnel.

Nous visitons également les sous-sols de Naples. La visite est aussi drôle qu’intéressante. Nous explorons une véritable ville souterraine qui a eu de multiples fonctions pour la ville de Naples. Tour à tour aqueduc, déchetterie et abri contre les bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale, nous découvrons un véritable gruyère entre salles immenses et tunnels minuscules où nous nous faufilons équiper de petites bougies.

IMG_3841

A Naples, il subsiste cette atmosphère d’authenticité que nous aimons particulièrement. Quand nous marchons dans la rue, des scooters conduits par des hommes non-casqués manquent de nous écraser, des gouttes d’eau tombent sur notre tête à cause du linge qui sèche directement sur la rue, les vieilles femmes sont aux fenêtres pour guetter les voisins…. La vieille Italie magique comme on se l’imagine.

Ce fut le week-end qui nous a convaincu que pour un week-end pas cher, il vaut mieux éviter  les grandes capitales et privilégier les villes de caractère comme Naples.

IMG_3623

linge étendu rue Naples

le linge est étendu directement sur la rue, et l’eau s’égoutte sur les passants

A bientôt pour d’autres aventures !

Clo & Clem

2 comments

  1. Clo & Clem

    Merci 🙂 On y est allé en avion (avec une compagnie orange pour laquelle nous ne ferons pas de pub puisqu’elle nous a joué un mauvais tour récemment). On y est resté juste un petit week-end (arrivé le samedi matin très tôt et reparti le dimanche soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *